Handicap et emploi

La reconnaissance du statut de travailleur handicapé

La notion de travailleur handicapé concerne une personne dont les possibilités d’obtenir ou de conserver un emploi sont réduites, à cause du handicap. La MDPH reconnaît la qualité de travailleur handicapé. Elle favorise également l’accès à l’ensemble des mesures en matière d’emploi et de formation professionnelle des personnes handicapées. Cette reconnaissance est nécessaire pour bénéficier des mesures d’aide à l’insertion professionnelle.

Les Etablissements et Services d’Aide par le Travail (ESAT)

Les ESAT ont succédé aux centres d’aides par le travail (CAT). Ils permettent aux personnes handicapées qui n’ont pas acquis suffisamment d’autonomie pour travailler en milieu ordinaire, y compris en entreprise adaptée, d’exercer une activité dans un milieu protégé. Ces personnes bénéficient d’un suivi médico-social et éducatif. L’orientation en ESAT par la MDPH vaut reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé.

Le milieu adapté au travail : les entreprises adaptées

Les entreprises adaptées, anciennement « ateliers protégés » sont des unités économiques qui offrent une activité professionnelle adaptée aux possibilités de travailleurs handicapés qui ne peuvent, temporairement ou durablement, s’insérer dans le milieu ordinaire, mais qui possèdent une capacité de travail supérieure à celle des travailleurs d’ESAT.

Les Entreprises adaptées doivent employer dans leur effectif au moins 80% de travailleurs handicapés orientés vers le marché du travail ou milieu ordinaire. L’Entreprise adaptée propose aux personnes handicapées de travailler dans des secteurs très divers tels les services bureautiques, les espaces verts, la restauration, l’électronique, l’imprimerie, etc.