Des défibrillateurs en libre accès

Ces dernières années, la Ville s’est équipée de douze défibrillateurs. Dispersés dans les principaux lieux d’accueil du public, ces appareils peuvent sauver des vies.

En libre accès, mais à n’utiliser qu’en cas d’urgence, les défibrillateurs peuvent sauver des victimes d’arrêt cardiaque. Par des impulsions électriques, ils aident le cœur à repartir.

Emplacements des défibrillateurs

12 défibrillateurs ont été installés par la Ville. L’un d’eux se trouve dans le véhicule de la police municipale. Les onze autres sont répartis dans les lieux d’accueil du public :

  • Mairie,
  • église,
  • centre technique municipal,
  • complexe sportif des Bas-Coquarts,
  • stade Charpentier,
  • tennis couverts,
  • gymnases Carnot et de la Faïencerie,
  • espace Les Colonnes,
  • théâtre de l’Agoreine, 
  • médiathèque François Villon.

D’autres défibrillateurs sont également présents dans la ville, comme par exemple à la gare.

Comment s'en servir ?

Des agents municipaux sont formés aux premiers secours. Mais chacun d’entre nous peut utiliser un défibrillateur en cas d’urgence. Des instructions sont dessinées sur le boîtier. Une fois les électrodes placées sur une victime inconsciente et l’appareil allumé, il émet lui-même un diagnostic et décrit la marche à suivre.

Les 4 actions fondamentales

Près de vous, une personne est victime d'un arrêt cardiaque. Si son rythme cardiaque n'est pas restauré au plus vite, elle va mourir. Suivez les 4 actions qui peuvent sauver une vie :
1 - Alertez immédiatement les secours : le 18, le 15 ou le 112
2 - La réanimation cardio-pulmonaire apporte de l'oxygène aux organes vitaux et au cerveau.
3 - La défibrillation permet au cœur de retrouver un rythme normal.
4 - Attendez l’arrivée des secours d’urgence.