Grand débat national : la Ville organise des ateliers citoyens

> Retour à la liste

Vie municipale & citoyenne

Dans le cadre du Grand débat national, la Ville organise les samedis 9 et 16 février des ateliers citoyens à la Villa Saint Cyr. Ces ateliers aborderont les quatre thèmes choisis par le Gouvernement et seront animés par des personnes issues de la société civile.

Le Grand débat national est lancé depuis le 15 janvier dernier. À Bourg-la-Reine, la municipalité s’est rapidement saisie de cette initiative présidentielle afin de donner la parole aux Réginaburgiens.

La Ville accompagnera l’organisation de ce débat mais conservera une stricte neutralité. Ainsi, les échanges seront confiés à des personnalités locales. La Ville souhaite, par ailleurs, l'élaboration de propositions constructives.

Un formulaire à disposition

Depuis le 27 décembre, un formulaire de consultation citoyenne est disponible à l’accueil de l’Hôtel de Ville et sur le site de la Ville.

Il permet à chaque habitant de faire ses remarques et ses propositions. Au terme du Grand débat national, fixé au 15 mars prochain, tous les fiches complétées par les Réginaburgiens seront envoyées par la Ville au Gouvernement.

Ateliers citoyens

Parallèlement, la Ville organise les 9 et 16 février des ateliers citoyens à la Villa Saint Cyr.

Ces ateliers auront lieu de 14h à 16h et de 16h à 18h.

Les quatre thèmes nationaux seront abordés :

  • Fiscalité et dépenses publiques
  • Transition écologique
  • Démocratie et citoyenneté
  • Organisation de l’État et des services publics.

L’entrée est libre dans la limite des places disponibles.

Des sous-groupes seront constitués afin que chacun puisse participer à tous les ateliers. Les intervenants animeront les débats en s’appuyant sur les fiches produites par le Gouvernement. Tous les compte-rendu des ateliers seront également transmis par la Ville au Gouvernement.

Afin de faciliter l’organisation de ces ateliers, la Ville vous invite à vous inscrire en remplissant le formulaire d'inscription en ligne. La parole est à vous.