Conférence de Bourg-la-Reine : Histoire de la chirurgie cardiaque

> Retour à la liste

Culture & loisirs

Le cœur a ses raisons que la médecine a longtemps ignorées… Organe sacré jusqu'à la fin du 19e siècle, toucher au cœur était un sacrilège. C’est ce que nous racontera le Docteur Gandjbakhch, chirurgien cardiaque, lors de la conférence du 13 février prochain.

Au cimetière de Bourg-la-Reine est inhumé Philippe-Jean Pelletan, chirurgien en chef de L’Hôtel Dieu, appelé pour tenter de sauver Marat poignardé par Charlotte Corday. Il subtilisera plus tard le cœur du jeune Louis XVII, lors de son autopsie, qu’il conservera comme une relique entourée d’un grand mystère. La présentation de cette nouvelle conférence de Bourg-la-Reine prend ainsi un écho particulier.

Pour les chirurgiens des armées napoléoniennes, opérer le cœur ou même le voir battre dans la poitrine d'un homme vivant relevait de la pure fiction. Un tel organe semblait incontrôlable et sa manipulation, même par les mains les plus expertes, était impensable. Les premières interventions ne furent pratiquées qu'après la première Guerre mondiale.

Arrivé en France à l'âge de 17 ans, le Dr Gandjbakhch était chirurgien à 34 ans puis professeur d'université. Pendant 20 ans, il dirigea le service de chirurgie cardiaque de la Salpetrière.

Membre de l'Académie de chirurgie thoracique et de l'Académie de médecine, il présentera cette longue et passionnante histoire de la chirurgie cardiaque.

Infos pratiques

  • Date

  • Heure

    à 20h30

  • Lieu

    CRD (Conservatoire à rayonnement départemental)
    11-13, boulevard Carnot
    92340 Bourg-la-Reine

  • Thématique(s)

    Culture & loisirs

  • Organisateur

    Service Événementiel : 01 79 71 40 90

  • Tarifs et conditions d’accès

    Entrée libre