Intempéries : quelles indemnités ?

Début janvier, la tempête Eleanor touchait la région parisienne occasionnant de nombreux dégâts. La question de l’indemnisation s’est alors posée pour plusieurs d’entre-vous. Découvrez les réponses aux principales questions, à travers cet article, et le détail des conditions d’indemnisation en téléchargeant les fiches assurances ci-contre.

Dispositif CATNAT ou garantie assurantielle tempête ?

En métropole, le dispositif de reconnaissance de l'état de CATastrophe NATurelle couvre les dommages causés par les inondations, coulées de boues…, mais jamais ceux occasionnés par le vent. Néanmoins, la garantie tempête fait systématiquement partie du contrat d'assurance multirisques habitation, que vous devez normalement souscrire pour votre logement.

Mon véhicule est-il pris en charge ?

Les chutes d’arbres ont pu causer d’importants dommages à votre voiture. Ces derniers sont pris en charge si le contrat couvrant le véhicule comporte une garantie incendie ou dommages. Pour obtenir une indemnité, emmenez le véhicule auprès d’un garagiste agréé par votre assurance. La franchise incendie habituelle (en général autour de 150 €) s’appliquera.

Quels délais pour déclarer un sinistre et être indemnisé ?

Le sinistre doit être déclaré à votre assureur dès que vous en avez connaissance et au plus tard dans les cinq jours ouvrés, sauf dispositions exceptionnelles. L’assureur fixera le montant des dommages et vous proposera une indemnité. L’indemnisation intervient alors dans le délai fixé par le contrat.

Comment obtenir un certificat d’intempéries ?

Le certificat d’intempéries demandé par votre assurance est délivré par les opérateurs "météo" (dont Météo France) à titre payant. Son prix varie entre 45 et 60 € selon le nombre de jours, les lieux et le type d’intempérie. Vérifiez donc les grilles tarifaires tout en sachant que la plupart des assurances rembourse cette prestation.

Reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle pour les inondations du 09 juillet 2017

Par arrêté interministériel en date du 31 janvier 2018, paru au Journal Officiel le 1er février 2018, la commune de Bourg-la-Reine a été reconnue en état de catastrophe naturelle, pour les inondations et coulées de boue, consécutives aux précipitations définies au rapport météorologique du 6 novembre 2017,  le 9 juillet 2017.

Les personnes dont l’habitation a subi des dommages consécutifs à cet événement climatique et qui ont effectué une déclaration de sinistre sont invitées à se rapprocher à nouveau de leur compagnie d’assurance afin de transmettre l’arrêté interministériel portant reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle.

Vous pouvez vous procurer cet arrêté interministériel aux Services Techniques de la Ville, 9 boulevard Carnot – 01.79.71.43.07, ou le télécharger ci-contre.