Pourquoi choisir Bourg-la-Reine ?

Qu’ils soient commerçants, artisans ou professions libérales, industriels, sociétés de service ou institutionnels, plus de 1 300 acteurs économiques animent chaque jour la vie économique de la ville. Ils représentent au total près de 6 000 emplois, essentiellement dans le tertiaire.

Bourg-la-Reine, c’est notamment...

  • Une zone de chalandise de plus de 60 000 habitants ;
  • Un marché attractif avec 85 commerçants abonnés et près de 30 commerçants volants ;
  • Un village artisanal ;
  • 230 commerçants et artisans de proximité.

Vie eco

Les aides aux commerçants cédants et aux porteurs de projet

Si la Ville ne décide pas de l'activité des futurs commerces qui font le choix de venir à Bourg-la-Reine, il est cependant possible d’agir pour anticiper les cessions et rechercher des repreneurs.

La Ville est ainsi régulièrement en contact avec les commerçants cédants. Elle peut notamment :

  • les aider à trouver un repreneur dans la même activité ;
  • les mettre en contact avec des porteurs de projet dont l'activité pourrait apporter une plus-value à ses habitants.

Le droit de préemption commercial

En 2010, la Ville a instauré un droit de préemption commercial sur les fonds artisanaux, les fonds de commerce et les baux commerciaux. En cas de vente, une déclaration de cession mentionnant la future activité doit être adressée par le cédant en Mairie. La commune dispose d'un délai de deux mois pour exercer son droit de préemption.

La lutte contre les locaux vacants

Trop de locaux vacants nuisent à l’attractivité de la Ville et impactent négativement les commerces situés à proximité. Afin d’inciter les propriétaires à louer et éviter ce phénomène, le conseil municipal a instauré en 2015 une taxe sur les locaux vacants.

Les aides financières pour la rénovation de vitrines et l’accessibilité

En 2014, Bourg-la-Reine a obtenu une aide financière de l’État pour la mise en place d’un programme d’actions visant à redynamiser le commerce de proximité. Le FISAC (Fond d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce) permet d’engager et de soutenir des actions collectives pour la modernisation du commerce de proximité et des actions d’animation et de communication. Le FISAC prévoit également la rénovation de 10 devantures commerciales et la mise en accessibilité pour les personnes à mobilité réduite de 10 commerces sur Bourg-la-Reine.

Les décisions favorisant l’installation de commerces

Lors de la construction de la ZAC de la Bièvre, la Ville a défini avec le promoteur les conditions locatives des futurs commerces – ces conditions constituant le principal frein à l’installation. La Ville a également souhaité être associée dans le choix de l’ensemble des activités. Une volonté qui a permis l’installation de commerces alimentaires et d'équipement de la personne.