Tribunes

Tribune de la majorité - Septembre 2018

Idées, compétences et expérience

Depuis début 2018, nous multiplions les échanges et les rencontres avec les Réginaburgiens en privilégiant un contact direct et spontané. Parallèlement aux réunions publiques, nous proposons des réunions « Le Maire à votre écoute », dans les différents quartiers de la ville, afin de venir à votre rencontre, au plus près, accompagnés des délégués de quartiers, relais nécessaires et indispensables.

À ces occasions nous nous sommes aperçus, par vos remarques et interrogations, que la dimension de notre rôle d’élu local n’était pas totalement comprise.

En 2014 vous avez élu une équipe composée de conseillers réellement attachés à Bourg-la-reine, une équipe dévouée, proche de vous, sérieuse et accessible. Nos compétences diverses mais complémentaires nous ont permis de mener à bien de nombreux aménagements tout en gérant le quotidien, et de concrétiser de grands projets sur le plan urbain (réaménagement des rues, place de la Gare, déploiement de la fibre optique) comme sur le plan familial, social et culturel (municipalisation des crèches, îlot Faïencerie, nouveau CAEL, rénovation des immeubles sociaux)

Sous notre impulsion des études sont menées par les services municipaux ou par des spécialistes extérieurs afin de suivre avec attention l’adéquation des prestations et infrastructures au développement, à la modernisation de la Ville et à l’évolution des modes de vie.

Chacun d’entre nous a une grande connaissance de Bourg-la-Reine car notre vie s’y trouve : nos enfants fréquentent les crèches et les écoles, nous avons plaisir à faire nos courses au marché et dans les nombreux commerces de proximité, nous apprécions les restaurants et autres services… Cela signifie que nous sommes en permanence sur le terrain, ce qui est l’essence de la mission d’un élu municipal. Nous pouvons ainsi écouter les habitants au fil de nos rencontres, surveiller les espaces publics pour une plus grande attention et réactivité.

« La critique est toujours plus facile que la pratique »... Mais elle est moins constructive et nos opposants nous en font une démonstration régulière. « Gestion au fil de l’eau, absence de vision globale, des projets ficelés d’avance, une concertation tronquée... ». Cette opposition systématique, dogmatique, parfois incohérente ou mensongère -nous reprochant tour à tour de densifier la ville et ensuite de ne pas encourager la construction de nouveaux logements notamment sociaux- est souvent méprisante, avec toujours les mêmes expressions qu’il ne nous est guère difficile d’anticiper.

Dotés de peu d'idées nouvelles, nos opposants n'hésitent pas à diffuser des inexactitudes involontaires ou voulues notamment en matière financière. Nous sommes accusés de brader le patrimoine ? Nous avons procédé à des acquisitions dans le cadre de nos projets d'avenir. Nous endettons la Ville ? Les emprunts souscrits l’ont été dans le seul but de préparer, à des conditions très avantageuses, les projets à venir. Rappelons qu’en 2017, nous avons signé des conventions de subvention de plus de 12 M€, montant jamais atteint. Dans un contexte de réforme territoriale, de regroupement des collectivités, d’abandon de certaines compétences, de restrictions budgétaires et de désengagement de l’État, nous devons rester extrêmement vigilants sur le rôle d’une ville comme la nôtre qui doit garder son identité et son efficacité.

Quels que soient les échelons administratifs, ce seront toujours les élus municipaux qui recueilleront les demandes et doléances des habitants. Ce sont eux qui seront présents et proches pour, à la fois, informer, rassurer et suivre les dossiers.

Philippe Ancelin, Marjorie Corvée-Grimault, Isabelle Spiers

_______________

Tribunes de l'opposition - Septembre 2018

Bien vivre à Bourg-la-Reine

M. le Maire ne gaspillez pas notre argent !

Un article à rédiger début août pour septembre impossible de prévoir quelle sera l’actualité locale au moment de la parution que dire sinon des généralités ?

Je m’interroge sur l’utilité de Ma Ville au 21e SIECLE Le Maire dispose déjà d’un volumineux magazine mensuel tout à sa gloire de 36 pages dont une seule réservée à l’opposition

Nous considérons que les 35 pages restantes sont amplement suffisantes pour délivrer les informations sur l’évolution de notre ville quel que soit le SIECLE et que la fréquence mensuelle permet une information abondante

Le budget municipal restreint nous impose une gestion rigoureuse des deniers publics et la recherche des économies possibles

J’ai déjà demandé la suppression de cette revue inutile elle se perpétue hélas

L’équipe en place ne va pas dans ce sens Il nous appartiendra le moment venu d’en changer

Henri THELLIEZ

_______________

Citoyen à Bourg-la-Reine

Bonne rentrée à tous ou presque

Presque tous car même dans notre ville des citoyens et leurs enfants ne partent pas en vacances durant les mois de juillet et d’août.
Bon nombre ne restent pas pour faire des travaux dans leurs maisons, mais bien parce les vacances ça coutent chères quand on n’a pas de patrimoine à la mer, à la montagne ou à la campagne. Car bien évidement bas salaire rime avec absence de patrimoine.
Il fut un temps ou notre ville avait un centre de loisirs décentralisé à Marcoussis (91) appelé « La Ronce ». Ce centre, outre les mercredis, pouvait durant les vacances scolaires héberger des enfants pendant plusieurs jours sous des toiles de tente. La majorité a vendu ce bâtiment trouvant qu’il ne correspondait aux besoins de la ville…
Limite du nombre de caractère de mon droit d’expression.
La suite : http://www.elugaucheblr.fr/

Jean-Pierre LETTRON

_______________

Nouvelle dynamique

Pour une rentrée citoyenne

Septembre est le moment idéal pour les changements et les bonnes résolutions ! Qu’êtes-vous en droit d’espérer de votre Mairie ?

AVOIR UN CAP, UNE VISION PARTAGÉE

A nos demandes répétées d'anticipation et de gestion prévisionnelle, M. le Maire répond toujours : "On suit le programme". Quel programme ? Celui écrit il y a 4 ans par un Maire démissionnaire et dont le corédacteur est aujourd'hui dans l'opposition ? La plupart des prétendus "projets d'envergure" de la ville sont des projets du Département, de la Région ou de la Ville de Paris (voire de notre équipe, comme par ex. le budget participatif). Et chaque projet soulève son lot d'opposition légitime des habitants, par manque de concertation, mais surtout de clarté ! La volonté de concertation affichée ne fonctionne pas : les demandes des habitants ne sont pas respectées ; pire, le projet est modifié dans un tout autre sens, sans nouvelle concertation … Au lieu d’un vrai travail en commun, pertinent et efficace, c’est la méfiance qui s’installe.

PROFITER DE LA VIE À BOURG LA REINE

N'ayant pas de programmation budgétaire pluriannuelle, l'équipe en place n'a pas de cap financier non plus. Vous l'avez expérimenté directement : pour la première fois depuis 2011, les impôts locaux ont augmenté, contrairement aux promesses de campagne. C’est parfois nécessaire, pensez-vous, pour avoir plus de solidarité, de culture, un meilleur environnement, la sécurité, un dynamisme commercial et entrepreneurial. Mais ce n’est pas le cas, ces sujets très importants sont traités au fil de l'eau, voire délégués aux autres acteurs de la ville (les associations). Depuis des décennies, les décisions d'urbanisme ont transformé Bourg la Reine en ville dortoir, sans entreprises ni emplois : il faut souffrir le RER B ou les embouteillages pour aller travailler. Augmentation des impôts locaux, taux d’endettement inquiétant : une nouvelle fois, la conséquence d’un manque de gestion prévisionnelle. Que l’équipe en place énonce clairement sa politique ! C’est une urgence, et une exigence démocratique.

UN TRAVAIL D’ÉQUIPE

Vous êtes en droit d'espérer que votre Maire, ses adjoints et son équipe de conseillers municipaux travaillent ensemble. C'est malheureusement de plus en plus difficile : dès les élections, il y avait déjà deux groupes, et en juin, un 3e groupe s’est créé, à la suite de l'éviction rocambolesque du 1er Maire adjoint (désigné par le Maire de l'époque comme son dauphin), ce qui donne une « majorité » très divisée, et qui repose sur un socle électoral de plus en plus mince. Face à ce manque de perspective et ce gâchis de compétences et d’énergie, faites entendre votre voix : nous sommes vos élus, nous portons des idées et des projets en concertation avec vous. En cette rentrée, notre équipe a le plaisir d’accueillir deux nouveaux élus, Marie Broutin et Denis Delrieu, bien connus pour leur engagement sur la ville. Nos chaleureux et amicaux remerciements vont à nos collègues Jérôme Fortin et Bernadette Guénée, pour tout ce qu’ils ont apporté durant leurs années de mandat.

Vous avez des idées, des projets, des informations à partager, envie de participer ? Rejoignez-nous et ensemble portons une vision différente de la politique et une véritable ambition pour notre ville.

Bonne rentrée à tous !

Pour nous contacter : Email  elusnouvelledynamique@googlegroups.com / page FB Elus Nouvelle Dynamique BlR

Christophe Bonazzi, Marie Broutin, Jérôme Fortin, Arnaud Hertz, Florence Maurice, Laure Thibaut

_______________

Renouveau pour Bourg-la-Reine

Une majorité divisée et démobilisée.

Le chiffre du mois : 11 / 23

C’est le nombre d’élus de la majorité présents aux 2 derniers conseils municipaux ! Quelle image désastreuse de la majorité ce 27 juin 2018, lors du dernier conseil municipal : seulement 11 conseillers du maire présents pour voter le compte administratif de la ville, obligeant son annulation faute de quorum !!

Le débat public national est en pleine mutation mais pas à Bourg-la-Reine. On continue avec les mêmes vieilles méthodes … « ils paieront bien » … Et bien non, il faut que cela change ! Certes, on pourrait s’habituer aux impôts qui augmentent, aux projets mal ou pas gérés (autolib, vélib, caserne des pompiers, etc…), aux conseillers délégués virtuels, habitant à plusieurs centaines de kilomètres de notre Ville mais rémunérés chaque mois pour s’assurer de leur vote… Eh bien, non. Nous pensons que les élus sont là pour servir, pas pour se servir. Il faut redonner une place centrale à la politique et au dialogue dans notre Ville, avec écoute et respect de chacun. En tant que 2nde  liste de la majorité, c’est à cela que nous souhaitons nous atteler. Avec vous.

Philippe LOREC, Guillaume THYSS

www.renouveaublr.fr