Le terrassement

Les premiers travaux ont été particulièrement difficiles et ont consisté à préparer le terrain.

Débutés en janvier 1955, c’est-à-dire bien avant la signature de l’acte de vente, il a fallu détruire les tonnelles des jardins ouvriers et abattre tous les arbres fruitiers avant de remblayer la partie marécageuse proche de la Bièvre.

C’est en juillet 1955 que les travaux de nivellement du terrain débutent, sous une chaleur caniculaire, puis ce seront toutes les tranchées des égouts et des réseaux qui seront mis en place... en deux fois, suite à une erreur de calcul des architectes.

Un Castor décrit cette mésaventure dans son journal :  « Une heure au bureau pour terminer mon état d’heures de progression… ensuite devinez où, au rebouchage d’une tranchée qui avait été mal cotée, travail complètement idiot et que de temps perdu… nouvelle tranchée à s’envoyer à un mètre de l’autre environ, caillasse sur une couche de 30 centimètres et ensuite terre assez bonne, travail qui nous occupe et nous fatigue évidemment jusqu’au soir, malgré tout, en bonne camaraderie ».

 

Préparation du terrain - Castors

Préparation du terrain avant juillet 1957

Sur le terrain - Castors

Sur le terrain déblayé

Les tranchées - Castors

 Les tranchées