Actualités de la ville

Extension de la place Condorcet

Lundi 12 févr. 2024

Une place à vivre plus conviviale !

Le projet de réaménagement et d’extension de la place Condorcet est appelé à modifier le centre-ville en profondeur et transformer le quotidien des Réginaburgiens. C’est pourquoi, votre avis est important.

Ainsi, du 2 février au 1er mars :

  • Une exposition est organisée sur la place, afin que vous en découvriez les enjeux.
  • Une concertation en ligne permet à chacun de donner son avis sur le projet sur le site de Vallée Sud-Grand Paris : Une restitution sera faite au mois de mai.

JE DONNE MON AVIS.


 

"On aime s’y reposer, s’y rencontrer, s’y restaurer, s’y amuser et profiter des animations tout au long de l’année. Avec ses 1 570 m², la place Condorcet est centrale, au cœur de notre ville. Une partie de son potentiel demeure, néanmoins, sous-exploitée (pelouses, contre-allée…). La Ville souhaite permettre aux Réginaburgiens de se la réapproprier pleinement et d’en faire un lieu de vie à part entière, mêlant urbanité paysagère et convivialité. C’est ainsi qu’est née l’idée de réaménager la place et de l’étendre sur une portion du boulevard Carnot, en cohérence avec les aménagements déjà réalisés sur la place de la Gare, la rue René Roeckel et la contre-allée Carnot prolongée."

Patrick Donath, Maire de Bourg-la-Reine & Isabelle Spiers, Maire adjointe déléguée à l'Aménagement urbain et au cadre de vie

Une place végétalisée répondant aux enjeux climatiques

Ses tilleuls taillés en rideau donnent à la place Condorcet une véritable identité paysagère qui rappelle les jardins à la française. Celle-ci perdurera grâce à la conservation de l’ensemble de ces arbres et sera enrichie d’autres arbres de haute tige. Des bosquets de pins et de feuillus verront ainsi le jour. Certains seront reliés entre eux par des zones de pleine terre végétalisées et des massifs fleuris contribueront à conjuguer esthétique et biodiversité sur cette place renouvelée. La surface de l’ombrage et l’évapotranspiration des arbres ainsi augmentées procureront aux usagers de multiples îlots de fraîcheur. Ils pourront en bénéficier grâce aux nombreux bancs en bois mis à leur disposition. Profitables à tous, les îlots de fraîcheur constituent une réponse efficace et pérenne en période de forte chaleur. Outre la végétalisation, le choix des matériaux utilisés et la présence d’eau participeront au rafraîchissement de la place.

Des revêtements adaptés

C’est le choix de revêtements clairs qui a été fait, en l’occurrence des pavés et dalles de granit, rappel des aménagements de la place de la Gare, avec par endroits des barrettes aux joints engazonnés, donc perméables, qui renforceront la dimension végétale et l’infiltration des eaux de pluie.

Jeux d’eau et de lumières

Plusieurs miroirs d’eau d’1 ou 2 cm d’épaisseur, équipés de jets d’eau de faible hauteur et de brumisateurs, sont également prévus pour compléter le rafraîchissement des passants. Ils pourront être vidés pour libérer la surface utile à d’autres installations et événements en plein air. L’ éclairage, respectueux de la biodiversité, les mettra en valeur grâce à des ambiances lumineuses innovantes et accueillantes, propices à l’épanouissement des usagers.

Renforcer l’attractivité commerciale

La Ville prévoit d’agrandir l’espace piétons de la place en y intégrant la contre-allée Condorcet et l’extrémité de la rue Ravon, proche de l’avenue du Général Leclerc. Les Réginaburgiens pourront ainsi disposer d’un nouveau restaurant avec terrasse sur la place et d’un espace extérieur étendu pour la brasserie du 97, avenue du Général-Leclerc. À terme, les actuels locaux de la police municipale ainsi que les bureaux du rez-de-chaussée de la mairie annexe seront également transformés en commerces.

Une extension sur le boulevard Carnot

Le début du boulevard Carnot sera inclus dans le projet, jusqu’à la Médiathèque. Un large parvis sera créé devant la mairie. Il sera facilement accessible aux personnes à mobilité réduite, grâce à une rampe. Là encore, des arbres - dont un bosquet de pins sylvestres - aux pieds végétalisés sont prévus, et du mobilier en bois complétera l’aménagement.

Sécuriser les circulations dans l’hyper-centre

L’une des ambitions du réaménagement de la place Condorcet est aussi de promouvoir les circulations apaisées et de favoriser un meilleur partage de l’espace public. La piste cyclable sera déplacée et séparée de la chaussée de la RD920 par une bordure. Les piétons disposeront, quant à eux, d’un large cheminement dédié, protégé par une barrière végétale composée d’arbres et de massifs fleuris. Les passages piétons de l’avenue du Général Leclerc seront déplacés pour suivre le flux naturel des piétons : un premier passage piéton élargi sera implanté dans l’alignement direct de la rue Roeckel et un deuxième, dans l’axe du passage du marché, abouti ra en plein cœur de la Place Condorcet.

Le revêtement de chaussée sera lui aussi remplacé par un revêtement clair pour accentuer cette continuité et signifier aux automobilistes qu’ils entrent dans une zone de circulation apaisée. Par ailleurs, sur le boulevard Carnot, la circulation sera en sens unique de l'avenue du Général Leclerc jusqu’à la Médiathèque (ouest-est). Des clous d’Ifs seront plantés en bordure de voie pour éviter le stationnement sauvage. Des emplacements de stationnement seront conservés aux abords de la mairie et de l’église. Le bus 192 et le Paladin (7) ne circuleront donc plus que dans le sens ouest-est sur le Boulevard Carnot. Dans l’autre sens, ils emprunteront l’avenue Galois. L’arrêt de bus Condorcet (pour les lignes 192, 197 et Paladin) sera déplacé sur l’avenue du Général-Leclerc en amont du Boulevard Carnot.

"Ce projet s’inscrit, en parfaite cohérence, dans la continuité des transformations résilientes que connaît notre ville. Il conjugue une désimperméabilisation globale de la place permettant un meilleur retour des eaux pluviales à la terre, avec une gestion raisonnée et raisonnable de l’eau, grâce à l’installation d’un réservoir souterrain qui alimentera miroirs d’eau et arrosage. Sa plus large végétalisation, créatrice d’îlots de fraîcheur devenus indispensables en été, sera renforcée par plusieurs brumisateurs. Et nous aurons enfin une place agréable à vivre pour tous et en toutes saisons !"

Anne Sauvey, Maire adjointe déléguée à la Ville durable

Les grandes étapes du projet

Le bureau d’études techniques et d’ingénierie Techni’cité, associé au paysagiste urbaniste Atelier Horizons et au concepteur lumière Concepto, sont chargés de la conception du projet qui sera réalisé en deux grandes étapes :

  • 2e trimestre 2024 : début des travaux de dévoiement des réseaux pour permettre la plantation ultérieure d’arbres de hautes tiges sur la place et le Boulevard Carnot.
  • Septembre 2024 : début des travaux d’aménagement pour une durée d’environ 16 mois.

La fin des travaux est prévue pour fin 2025.

 

"Les récentes concertations sur les mobilités actives ont montré le souhait des Réginaburgiens de redonner une place importante aux piétons. Agrandir la place Condorcet en la végétalisant pour créer un lieu de convivialité et de partage, répond donc à cette exigence. De plus, la nouvelle piste cyclable séparée du cheminement piétons et de la RD920, ainsi que le déplacement de l'arrêt de bus permettront enfin de limiter les conflits entre les usagers. Dans ce même esprit, l'aménagement du boulevard Carnot apaisera le cheminement piéton depuis la Gare RER jusqu'à l'école République, en passant par la mairie, la Médiathèque ou le Conservatoire."

Cédric Nicolas, Maire adjoint délégué aux mobilités, au numérique et à l'innovation des services au public