Le Campus de l'Enfance - Faïencerie

Le Campus de l’Enfance de Bourg-la-Reine est un projet écologique, innovant et ambitieux qui s’installera au cœur du quartier de la Faïencerie. Il propose la réorganisation des équipements publics et la création de logements, commerces et activités nouvelles, autour d'un parc d'un hectare. Présentation

En 2018, la Ville a proposé le site de la Faïencerie pour l’appel à projets innovants "Inventons la Métropole du Grand Paris" avec la volonté de :

  • créer un Campus autour de l'enfant, 
  • aménager le premier Écoquartier de la Ville.

Au terme d'un processus de sélection encadré par la Métropole, c'est le projet "Campus de l'enfance" du groupement Altarea Cogedim qui a été retenu le 19 juin 2019.

Présenté aux Réginaburgiens le 27 juin 2019, cet ambitieux projet propose, autour d'un grand parc d'un hectare unique à Bourg-la-Reine, la réorganisation des équipements publics (crèche, écoles maternelle et primaire, gymnase) ainsi que la création de logements, de commerces et d'activités nouvelles.

La concertation menée autour du projet

Pour améliorer et enrichir le projet, la Ville a lancé une concertation qui s’est déroulée de juin à novembre 2019. Plateforme participative, ateliers, entretiens individuels et collectifs, questionnaire auprès des parents, mise à contribution des élèves… De nombreuses occasions ont permis aux parties prenantes de s’exprimer sur ce projet structurant. Une restitution de la concertation aux Réginaburgiens a ensuite été présentée en décembre 2019, permettant de mesurer l’ampleur du travail déjà accompli et la richesse des informations collectées.

Rendez-vous sur la page de présentation du projet "Campus de l'enfance" pour vous familiariser avec le projet !

Visuel Faïencerie_compressed_Page_2

Les participants à la concertation

  • 117 participants aux groupes de travail
  • 70 personnes vues en entretien
  • 90 élèves rencontrés
  • 600 questionnaires distribués aux parents d’élèves et 334 remplis et traités
  • Associations locales, riverains, parents d’élèves, directions et équipes de la crèche et du groupe scolaire, retraités, personnel d’hygiène et de restauration ont été consultés pour exprimer leurs attentes quant au projet de réhabilitation du site de la Faïencerie.

Les éléments clés de la concertation

Tout ce qui a été exprimé lors de la concertation a été fidèlement rassemblé dans un document de synthèse. De nombreux points du projet ont été appréciés comme le grand parc, et des propositions ont été formulées dont les principales sont présentées ci-dessous :

  • Aménagement d’un espace vert

Le futur parc devrait prévoir des usages modulables dédiés au public et à l’école, ainsi que des zones d’activités différenciée, de privilégier la diversité des espèces végétales et d’intégrer des cheminements et des stationnements pour les mobilités douces.

  • Vie du quartier

Une harmonie paysagère et végétale est souhaitée sur l’ensemble du site à mettre en liaison avec le réseau cyclable. Il est demandé qu’un pédibus soit organisé. Les locaux à usages partagés et l’unité paramédicale dédiée aux enfants prévus au projet sont appréciés.

  • Crèche et groupe scolaire

Il est souhaité qu’un jardin privatif avec terrasse soit aménagé pour la crèche, ainsi que des jardins et potagers partagés en surélévation du groupe scolaire. Des cours de récréation, spacieuses, végétalisées et en partie abritées seront appréciées. Certains participants à la concertation ont exprimé une préférence pour une localisation en rez de chaussée. La luminosité naturelle et les vues sur la nature seront à privilégier.

  • Bâtiments

il est demandé une verticalité limitée des bâtiments, notamment pour la crèche et la maternelle et des bâtiments bioclimatiques.

  • Déplacements et stationnements

Un dépose-minute et une zone d’attente extérieure abritée sont attendus au niveau du groupe scolaire, avec des entrées distinctes pour la crèche, la maternelle et l’élémentaire de même qu’un parking dédié au personnel et un accès facilité pour les livraisons

  • Calme et sécurité

Il est demandé que l’environnement extérieur à proximité de la crèche soit le plus calme possible et que les cours de récréation et le jardin crèche soient protégés des vues extérieures et éloignés des portails d’entrée.

Poursuite du projet

Après le ralentissement imposé par la crise sanitaire et les élections, la Ville poursuit le travail sur le projet de la Faïencerie en vue d’arrêter le programme des équipements publics. Une étude de programmation des équipements et du parc est en cours.

Les données de la concertation y seront intégrées, pour l’aider à formaliser les variantes possibles pour les équipements publics ainsi que la mise en place d’un écoquartier sur la base des 20 engagements de la charte EcoQuartier.

Le label ÉcoQuartier

La démarche ÉcoQuartier est portée par les ministères de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, et de la Transition écologique et solidaire. Elle a pour but de favoriser une nouvelle façon de concevoir, de construire et de gérer la ville de demain.

Pour y parvenir, le label ÉcoQuartier accompagne la vie des projets depuis leur émergence jusqu'à trois ans après leur livraison. Cet outil d’aide à l’aménagement évolutif est composé d’un référentiel de 20 engagements répartis dans 4 dimensions :

  • Démarche et Processus : prendre en compte les besoins de tous et les ressources et contraintes du territoire, mettre en œuvre un processus de pilotage et une gouvernance partagée, intégrer une approche en coût global...
  • Cadre de vie et usage : mettre en œuvre les conditions du vivre-ensemble et de la solidarité, assurer un cadre de vie sûr et sain, valoriser le patrimoine naturel et bâti, l’histoire et l’identité du site...
  • Développement territorial : contribuer à un développement économique local, durable, équilibré, social et solidaire, développer les filières locales et les circuits courts, favoriser les offres alternatives de déplacement...
  • Environnement et Climat : proposer un urbanisme permettant d'anticiper et de s'adapter au changement, préserver l’eau et en assurer une gestion qualitative et économe…

Conformément à la volonté de la Ville, le projet de la Faïencerie prévoit ainsi des bâtiments performants, une mixité des fonctions, une réflexion sur les mobilités douces et les liaisons entre quartiers, avec un environnement végétal et paysager.

Pour formaliser l’engagement de la Ville dans cette démarche, une charte sera signée.

Création d'un Comité de suivi

Dans sa volonté de poursuivre sa démarche de conception partagée, la Ville a mis en place un Comité de Suivi des Usagers (CSU). Il est composé de représentants des associations de riverains, environnementales, sportive, et de parents d’élèves, des directions des écoles et de la crèche, ainsi que d’experts extérieurs à la Ville. Par souci de neutralité, aucun élu municipal n'y prend part.

Au total, 17 personnes participent à ce comité consultatif après s’être engagées à respecter la confidentialité des informations, des documents et des échanges du CSU.

Le Comité de suivi a pour mission de prendre connaissance des éléments issus de la concertation et ceux composant la mission du futur programmiste, ainsi que d’analyser de nouveaux éléments, notamment au regard de la crise sanitaire. Le CSU prendra également connaissance des hypothèses de programmation avant d’émettre un avis sur celles-ci.