Voirie départementale

Les travaux de la RD 920

RD920

Axe structurant du sud parisien, la RD 920 traverse le département de Montrouge à Antony et se prolonge dans le département de l'Essonne. De nombreux dysfonctionnements sur cette route ont fini par perturber la vie locale et rendre difficile le partage de la voirie. C'est pourquoi afin d'améliorer le confort de vie des habitants, le Conseil Départemental des Hauts-de-Seine a souhaité transformer la RD 920 en un boulevard urbain sécurisé, convivial et plus qualitatif.

Les travaux de réaménagement ont débuté le 1er avril 2013.

Les travaux de la RD 920 au droit de la place Condorcet et de la ZAC de Bièvre se sont déroulés en 2 tranches et ont commencé le 25 mars 2013 pour s'achever en décembre 2014, devant la ZAC de Bièvre.

Concertation

Les acteurs concernés (habitants, associations et interlocuteurs économiques) ont été invités à découvrir l’ensemble des travaux ainsi que leurs enjeux en assistant à l’exposition du projet d’aménagement de la RD 920, qui s'est tenue, de mars à mai 2018, dans le hall de l’Hôtel de Ville.

Vous avez pu déposer votre avis sur les registres, sur place, ou par courriel. La concertation préalable sera suivie du bilan de la concertation et d’une enquête publique. Un commissaire enquêteur rendra ensuite son rapport qui précédera une déclaration d’intérêt général ainsi que la déclaration d’utilité publique délivrée par l’État.

Plus d’infos : www.hauts-de-seine.fr

Les travaux de la RD 74

Rue de la Bièvre et rue du 8 mai 1945

Les travaux de la RD74 (rue du 8 mai, rue de la Bièvre) auraient dû débuter en avril. La Ville a demandé au Conseil départemental des Hauts-de-Seine de repenser le projet de rénovation, conçu en 2015, afin de préserver les arbres plantés (platanes, magnolias, etc.) tout en intégrant les besoins exprimés par les riverains et les Réginaburgiens en termes de pistes cyclables et de stationnement.
La Ville organisera une concertation en septembre prochain afin de faire évoluer ce projet. L'objectif est ainsi de transformer cet axe très fréquenté en boulevard urbain apaisé, avec une attention particulière portée sur la réduction du bruit et de la vitesse. La rénovation reste prioritaire, le budget ayant été affecté par le Conseil départemental à ce projet structurant pour la Ville.