Rafaël Savin

Numéro 1 mondial junior de fleuret 2020

Véritable espoir français d'escrime, Rafaël entame sa quatrième année au sein du club réginaburgien. Bien déterminé à être médaillé à Paris en 2024, ces Jeux sont pour lui une priorité.

"Sur le plan purement sportif, il n’y a rien de plus beau que de recevoir une médaille devant tout son public, la famille, les entraîneurs et toutes les autres personnes qui te suivent depuis le début."

LES JEUX OLYMPIQUES ET PARALYMPIQUES

1/ Comment se déroule ta préparation pour les prochains JO? Où en es-tu? Comment te sens-tu?

Je me focalise sur la préparation des JO 2024 à Paris, ceux de Tokyo étant bien trop proches. Vu que je sors tout juste de la catégorie M20, je vais donc pouvoir me concentrer essentiellement sur les compétitions sénior, ce que je ne pouvais pas faire jusqu’à cette année car le calendrier était bien trop chargé pour se consacrer à 100% aux deux catégories. Après une dernière année M20 réussie où je termine n°1 mondial et malgré l’annulation des championnats d’Europe et du Monde, j’entame ma préparation pour Paris 2024 confiant et avec la volonté de donner le meilleur de moi-même sur la piste. Mais avant de penser à la qualification pour les JO, on attend surtout le retour des compétitions…

2/ Comment as-tu vécu la période de confinement et l'annonce du report des JO de Tokyo?

Le confinement a été une période très difficile pour tous les sportifs qui préparaient des échéances importantes. Pour ma part, cette période a été marquée par l’annulation des championnats du Monde M20 qui était mon objectif principal de l’année. En attendant d’avoir un peu plus de visibilité sur la situation, je devais continuer à m’entraîner à la maison pour me maintenir en forme ce qui était très dur à cause d’un certain manque de motivation, toutes les compétitions ayant été annulées. Tous les sportifs ont été déçus par le report des JO, que ce soit ceux qui étaient en pleine préparation ou non, tellement cet événement était attendu.

3/ Qu'attends tu des JO de Paris 2024?

J'espère que ces JO seront spectaculaires que ce soit pour leur organisation ou pour les structures qui vont être mises en place. Et évidemment, l’un des points essentiel est que le public soit présent en nombre, notamment au Grand Palais là où se dérouleront les épreuves d’escrime. J’attends également des JO de Paris qu’ils donnent de la visibilité à l’escrime qui est un sport encore trop peu médiatisé. Cela permettrait d’attirer de nouveaux licenciés et de mettre en avant notre sport.

4/ Des JO réussis, qu'est-ce que ça signifie pour toi?

Sur le plan purement sportif, il n’y a rien de plus beau que de recevoir une médaille devant tout son public, la famille, les entraîneurs et toutes les autres personnes qui te suivent depuis le début. Être médaillé à ces JO de Paris est aujourd’hui pour moi une priorité.

TA PRATIQUE EN CLUB ET TON LIEN AVEC LA VILLE DE BOURG-LA-REINE

5/ Quel rôle ton club et tes entraîneurs ont-ils joué dans ta carrière?

Je commence ma 4ème année au club de BLR92 qui m’a toujours accompagné dans mon projet et qui a toujours fait en sorte que je me sente bien au sein même du club. J’ai choisi ce club non seulement parce que je m’entends très bien avec de nombreux tireurs du club mais surtout parce que je fais pleinement confiance aux entraîneurs qui m’accordent leur confiance en retour. Même si je ne suis pas souvent au club car je m’entraîne à l’INSEP, y passer pour discuter, travailler ou même se changer les idées est très important pour moi car les clubs ont un rôle très important dans la carrière d’un sportif de haut niveau.

6/ Bourg-la-Reine "terre de jeux", qu'est-ce que ça t'évoque?

Je suis content que la ville de Bourg-la-Reine ait été choisie comme “terre de jeux” car cela montre l’importance qu’accorde la ville à cet événement puis cela permet au club d’être un centre de préparation pour les JO et d’accueillir de nombreux sportifs qui viennent du monde entier ce qui montre une fois de plus l’implication de la ville et du club pour que ces JO se déroulent le mieux possible.

TES MESSAGES A DESTINATION NOTAMMENT DES JEUNES

7/ Quels messages souhaites tu adresser aux Réginaburgiens qui te suivent, et notamment aux plus jeunes d'entre eux ?

Le plus important est de se donner les moyens d'obtenir ce que l'on veut et de ne jamais rien lâcher, d'avoir confiance en soi puis évidemment d'écouter ceux qui ont un avis extérieur : les entraîneurs. Une carrière ne se construit pas seul...