Ysaora Thibus

Vice-championne du monde de fleuret en 2018

Championne de France à 8 reprises, vice-championne d'Europe par équipe, vice-championne du monde de fleuret en 2018,  la réginaburgienne collectionne les titres et ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Originaire de Guadeloupe, Ysaora s'installe à Bourg-la-Reine à 17 ans afin d'intégrer le pôle espoir. 

"BLR92 a toujours cru en moi, m’a soutenue et m’a donné les moyens d’en arriver où je suis aujourd’hui."

LES JEUX OLYMPIQUES ET PARALYMPIQUES

1/ Comment se déroule ta préparation pour les prochains JO? Où en es-tu? Comment te sens-tu?

Ysaora 2

J’ai la chance d’avoir ma qualification pour les JO de Tokyo ce qui m’apporte de la sérénité. En ce moment je cherche à m’adapter, à me réinventer, à trouver des solutions pour rester performante malgré un calendrier de compétitions incertain.

2/ Comment as-tu vécu la période de confinement et l'annonce du report des JO de Tokyo?

J’ai passé le confinement à Los Angeles puis à New York où j’ai pu mettre en place un rythme modéré d’entraînements physiques. Le report des Jeux a remis en question beaucoup de choses dans ma préparation et l’organisation de ma carrière sportive. Mentalement ça a été difficile pour autant je suis persuadée que ça a été la bonne chose à faire pour tous aux niveaux sanitaire et humanitaire.

3/ Qu'attends tu des JO de Paris 2024?

Je vois les JO de Paris comme un moment intense de partage, de rassemblement de personnes du monde entier autour de valeurs fondamentales. Paris 2024 à une vision innovante des Jeux et des objectifs d’équité, de respect de l’environnement, d’héritage. J’attends de ces Jeux d’être une célébration de l’humanité et une fierté pour les français.

4/ Des JO réussis, qu'est-ce que ça signifie pour toi?

Qu’ils respectent ses engagements et qu’ils aient un impact social positif car je crois de façon optimiste que le sport est un vecteur de changement et de progrès pour la société.

TA PRATIQUE EN CLUB ET TON LIEN AVEC LA VILLE DE BOURG-LA-REINE

5/ Quel rôle ton club et tes entraîneurs ont-ils joué dans ta carrière?

Je suis arrivée au club de Bourg-la-Reine au moment où je quittais la Guadeloupe pour intégrer un pôle espoir à mes 17 ans. BLR92 a toujours cru en moi, m’a soutenue et m’a donné les moyens d’en arriver où je suis aujourd’hui.

6/ Bourg-la-Reine "terre de jeux", qu'est-ce que ça t'évoque?

Énormément de fierté. Je sais qu’il y a eu beaucoup de travail et de détermination pour en arriver là. Je n’ai pas de doute que Bourg-la-Reine saura mettre en place les meilleures conditions de préparation pour les Jeux et de mobiliser les réginaburgiens autour de ce bel événement.

TES MESSAGES A DESTINATION NOTAMMENT DES JEUNES

7/ Quels messages souhaites tu adresser aux réginaburgiens qui te suivent, et notamment aux plus jeunes d'entre eux?

Je dis toujours aux jeunes de ne jamais prendre un “non” comme réponse. Tout est possible si tu t’en donnes les moyens et le chemin est souvent plus important que la destination. J’ai hâte que nous œuvrions tous ensemble pour faire de ces Jeux un moment inoubliable. Merci à tous les réginaburgiens de faire partie de cette belle aventure.